AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

It sounds naughty with her around ★ Jewel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: It sounds naughty with her around ★ Jewel Dim 2 Jan - 11:23

    (c) to Shivery


Jewel Irys Van Der Mertz






IDENTITY CARD

Âge Merde! Déjà 20 ans... Deux décennies, c'est énorme, non?!
Statut Célibataire.
Etudes Littéraire tu sais, les vieux bouquins & all that stuff...
Nationalité De la Lune, de l'arrière d'une voiture défoncée, d'un pub Irish principalement.
Groupe Natural Free Dawn
Résidence Les "normaux" si on peut encore les appeler comme ça.
Avatar Wonderful Keira Knightley <3



Parce que chacun est unique

"-Alors, quoi? Le but c'est que je vous parle de ma vie et tout ça pour vous entendre me dire que je suis timbrée ou dépressive? Excusez moi, je ne pense pas que, aussi doué puissiez vous être, vous arriviez vraiment à me connaître à raison d'une heure par semaine, surtout dans un lieu qui sent le bois et le vieux, sans injure.
- Je ne cherche pas à savoir si vous avez toute votre tête, ni à vous dire que je vais arranger le problème parce que je ne vais pas vous parler d'un quelconque problème, d'accord? Je veux juste que vous me racontiez votre vie, vous avez... dix neuf ans, c'est ça? Et vous faîtes partie d'un groupe à la fac de Columbia, les amoureux de la nature, les solitaires, c'est bien ça?
- Écoutez, c'est tout simplement ridicule, vous vous en foutez au final, et honnêtement, je préfère parler des problèmes des autres. Je préfère conseiller que l'être. Et puis aider les autres pour de l'argent, je trouve ça un peu dégueulasse, comme moyen de faire sa vie, mais chacun son truc.
- Vous préférez écouter donc, plutôt que de parler? Pourquoi est ce que c'est si dur de se dévoiler comme ça?
- Je ne sais pas. Excusez moi, je vous paye maintenant, et... et dîtes rien à mes parents, après tout on s'en fout. Merci et bonne journée docteur."

Quoique j'ai toujours été discrète et plutôt butée, il était hors de question que je lui parle à lui. Je veux dire, comment peut-on réellement faire confiance à un mec de soixante piges qui ne sait pas que les jeunes couchent sans capote et que les joints peut-être roulés en moins de deux secondes? Non, c'était hors de question. Je préférais plutôt me confier à mon cousin; j'ai toujours pu avoir confiance en lui et il a toujours été là pour moi. C'est donc chez lui que je suis allée ce soir là en m'attardant un peu dans cette nuit fraiche et douce qui me permettait de reprendre un peu connaissance.

"- Tu sais, j'ai toujours eu confiance en toi. Toujours. Et maintenant, je sais que j'ai attendu trop longtemps pour te parler sérieusement. J'ai toujours préféré être là pour toi, je me suis toujours arrangée pour te faire croire que tout allait toujours bien, en fait, non ce n'est pas le cas. Rien ne va jamais dans ma vie, comme si quelqu'un s'arrangeait toujours pour que lorsque la porte du bonheur commence à s'ouvrir, elle se referme derrière moi.
- Mais, arrête, je suis sur que...
- Non, non laisse moi parler, dit-elle en enlevant ses chaussures pour glisser ses jambes sous ses fesses à côté de son cousin sur le canapé. La vérité, c'est que... Depuis le lycée, rien ne va. En première année mes parents ont divorcé comme tu sais et après ça, je me suis dit que ni bonheur ni amour ne pouvait exister si ceux que je pensais inséparables en venaient à divorcer. Tu as été là, et ta mère aussi, vous m'avez accueillie chez vous et c'était génial. Mais... ça ne sera jamais comme avant, d'accord? Et ça je l'ai compris là-bas. J'ai jamais reparlé à ma mère, ni à mon père en fait, je ne passais plus de temps à la maison, et avant de devenir aussi silencieuse, j'ai été plus grave et déjantée. Tu le sais aussi. Au lycée, j'ai fini par avoir une sale réputation, mais au final, la seule chose que je voulais faire c'était rendre mes parents fous de malheur, leur faire mal autant que je souffrais sans penser une seule seconde que c'était dur pour eux de se séparer de moi et d'une vie qui était tracée. Bref, mes amis étaient des gens intéressés ou qui se foutaient de moi et j'ai jamais osé te parler de tout ça parce que je me disais que j'avais trop de chances de t'avoir. Je t'ai fait des sales coups, et je m'en excuse mais je devais en quelques sortes protéger ma réputation de "fêtarde incontestée".
- Je t'en veux juste de ne pas m'en avoir parler plus tôt tu sais. T'aurais pu être tellement différente.. Avoir une vie plus saine, t'aurais pu gagner des années au lieu de jouer un rôle qui n'est pas pour toi.
- Sans doute, mais il est trop tard, et le pire était en cette fin de première année. J'ai jamais eu une vie palpitante, ni vraiment jamais été la fille qu'on regardait, quand j'ai joué cette période "bad girl" pour mes parents, je me suis surtout rendue compte que ça m'apportait du succès, les mecs me regardaient, les filles me jugeaient parce que je suis devenue une menace pour elles. Et j'ai pas pu arrêter parce que je voyais enfin ma vie sociale s'élevait. Tu as toujours été super populaire, et j'étais ta simple cousine, ça me rendait folle. Et puis.. Et puis, il ne restait qu'une chose que je n'avais pas faite et que personne ne devait soupçonner... Que j'étais encore vierge. A cette fin de première année, ils ne pensaient tous qu'à ça, et moi, moi je me suis... Bon dieu, mais si tu le fais pas elles te rejetteront et tu redeviendras celle que tu étais, perdue et seule... Son cousin commença à voir ses yeux se charger de larmes comme des nuages gris et il commença à comprendre son comportement, à comprendre les années de lycée qu'elle avait du traverser, mais il était loin de soupçonner le drame qu'elle avait vécu avant qu'elle ne continue encore son histoire.
Les filles sont impitoyables entre elles tu sais, des requins. Et j'ai trop de fois joué "Dents de la mer" quand j'étais plus jeune. Alors, alors à une soirée, comme toutes les autres, j'ai bu un peu plus, j'ai fumé un peu pus d'herbe et je me suis lancé avec ce foutu joueur de foot obsédé par les culottes en dentelles. On se draguait depuis une semaine, j'étais sa nouvelle cible, et j'ai décidé qu'il m'aurait. Mais, enfin, tu me connais, j'ai toujours été romantique malgré tout, un peu trop naïve et fleur-bleue avant, mais cette idéalisme m'a jamais lâchée, je pensais à ces films, et je me disais que je voudrais quelqu'un qui voit ça comme un des cadeaux qu'on ne peut faire qu'une fois, que ce serait tendre, et tout ça. Et puis, surtout, surtout... J'ai jamais cru que je pourrais tomber enceinte du premier coup. Comment la vie peut-emme être conçue dans un si brusque rapprochement, comme si, comme si c'était de la douleur, du chagrin et de la honte que ce bébé devait naître. J'étais terriblement mal, je...
- Viens là, dit-il en l'attirant vers lui et en séchant ses larmes qu'elle ne maîtrisait plus du tout.
- Je me suis enfermée dans le silence quand j'ai compris ce qui c'était passé, que je m'étais presque violée toute seule, je me suis donnée à lui sans rien, ce n'était pour lui qu'une cible de plus, et je ne lui en veux pas, mais moi?! Moi qui ait accepté ça, c'était pas possible, et pas imaginable. Au final, les filles m'ont laissée tomber, bien sur. Elles m'ont traitée de traînée alors qu'elles lui étaient passées dessus aussi. Et j'ai appris, deux mois plus tard, que j'avais un bout de ce monstre dans le bas ventre. Je n'avais personne à part toi, mais la honte me bouffait tellement... Je suis désolée, j'aurais du t'en parler, mais comment? J'étais incapable de pouvoir te dire quoique ce soit, je me disais juste que c'était horrible et que j'allais vivre des années comme ça sans rien pouvoir faire. Et puis, avoir "ça" de lui je veux dire. les enfants en général m'ont jamais dégoutée mais j'ai pas arrêté de perdre du poids à ce moment là. Que j'ai pas vraiment réussi à reprendre depuis... J'ai donc un jour décidé de franchir les portes de l'hôpital toute seule, et de prendre la décision qui était à prendre. Mais, ça a été tellement dur, j'ai eu l'impression qu'après avoir sacrifié ma virginité, j'assassinais un bébé. Je l'ai mal vécue, vraiment mal et je... J'ai mis longtemps à m'en remettre. Mais des fois, tu sais, je me demande si c'était une fille, ou un garçon, comment il aurait été, tout ça. Même si génétiquement, 5o% de ce futur bébé serait venu directement du diable. C'était aussi moi et... voilà...
- Jew', idiote, t'aurais du m'en parler, j'aurais pu t'aider, j'aurais été là pour toi, j'aurais tout fait, j'aurais ramené ma bande de potes pour péter la gueule à cet enfoiré, j'en aurais fait un eunuque avec un seul mot de toi. Tu peux compter sur moi, et à cette époque, tu le pouvais tout autant. Tu as attendu trois ans, trois ans c'est trop, tu as vécu avec un tel poids, et t'as été aussi tellement courageuse d'en prendre toute la responsabilité. T'as avancé toute seule, tu t'es reconstruite sans personne, et t'es devenu magnifique, vraiment.
- Merci cousin. Heureusement que les années depuis l'université sont bien meilleures. Entre ce mec avec qui je suis sortie qui m'a redonnée confiance en moi et surtout en les mecs, mais il était trop gentil pour moi je crois... Non, je sais pas, je suis contente d'avoir eu cette expérience, mais définitivement un mec qui dort uniquement avec des chaussettes n'est pas pour moi, j'aurais du m'en douter.


Parle nous bien, parle nous encore :
 



DERRIÈRE L'ÉCRAN

Prénom/Pseudo Sundee :)
Âge 18 bougies
Activité Tous les deux soirs je dirais. (Prépa oblige^^)
Impression Yah! Enfin une université qui donne envie
Comment as-tu connu le forum ? Prd
A tu signé le réglement ? Vui vui vui (dans trois secondes quoi..)
Le code
Spoiler:
 



Dernière édition par I. Jewel Van der Wertz le Lun 3 Jan - 5:42, édité 2 fois
I. Jewel Van der WertzavatarPopularité : 3
Arrivée dans le campus : 02/01/2011
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It sounds naughty with her around ★ Jewel Dim 2 Jan - 12:04

Jewel c'est comme le type dans Dragon Ball (a)

Et là, j'arrête avec mes références bidon. Bienvenue & bonne année, femme de mes rêves ;)
Persée-Avery R-Cunninghamavatar Féminin Popularité : 238
Arrivée dans le campus : 19/12/2010
Réputation : 0
QG : Dans ton ulc.

Identity card
ma deuxième famille :
chiche de faire un rp? :
jeracontemalife.com :
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It sounds naughty with her around ★ Jewel Lun 3 Jan - 4:04

Sérieux?! 😄
Et moi qui pensait naïvement à une jolie pierre précieuse... x) je commenterais pas les références hein :)
Merci pour l'accueil, ça fait plaisir de voir un tel accueil, surtout Luke quoi *soupir de groupie* & by the way, est ce que splendide Keira peut-être mine pour deux jours? (a) Merci d'avance
I. Jewel Van der WertzavatarPopularité : 3
Arrivée dans le campus : 02/01/2011
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It sounds naughty with her around ★ Jewel

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

It sounds naughty with her around ★ Jewel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Naughty Boy, selle français (é.p)» Sounds of Life [Mathilde] -TERMINÉ» Sounds like a rock band [MISSION]» La vie est courte. C’est pourquoi je réfléchis moins, et agis plus. (Jewel)» « It feels like a good day to be naughty! » | Savannah, "Naughty Lewis"
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE MIRACLE DE LA GRANDE AVENTURE COMMENCE :: . DOSSIERS D'INSCRIPTIONS, SVP.-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit